pleur-


pleur-

⇒PLEUR(O)-, (PLEUR-, PLEURO-)élém. formant
I. —Élém. tiré du gr. «côté», entrant dans la constr. de termes sav.
A. —[Le 2e élém. est un élém. formant désignant un élément anatomique ou biol. se situant sur le côté, le flanc d'un être ou d'un organisme vivant]
pleurocanthe, pleurocanthus (-canthe, -canthus, du gr. -, de «épine»), subst. masc., zool. Poisson fossile des terrains houillers présentant à la fois les caractères des Sélaciens, des Ganoïdes et des Dipneustes. Comme dans l'eau du large, on peut y avoir quelques types de nageurs: sélaciens comme le pleurocanthus, au crâne armé d'un aiguillon (...) et ganoïdes de toutes sortes (E. SCHNEIDER, Charbon, 1945, p.295).
pleurocarpe, adj., bot. [En parlant de certaines mousses] Dont les fruits sont insérés sur le côté de la tige. Mousse pleurocarpe (GATIN 1924).
pleuromèle, subst. et adj., méd. (Monstre) caractérisé par la présence de membres supérieurs surnuméraires s'insérant latéralement sur le thorax de l'individu (d'apr. Méd. Biol. t.3 1972).
B. —[Le 2e élém. est un élém. formant désignant une particularité ou une affection concernant le côté, le flanc d'un être, d'un organisme vivant]:
pleurodynie, subst. fém., méd. ,,Douleur intercostale en rapport avec un processus inflammatoire rhumatismal`` (Méd. Biol. t.3 1972). Pleurodynie contagieuse, épidémique.
pleurosome, subst. et adj., méd. (Monstre) caractérisé par une éventration latérale affectant le thorax et l'abdomen, avec atrophie ou absence du sternum, et par l'atrophie ou un développement très imparfait du membre thoracique du côté de l'éventration (d'apr. Méd. Biol. t.3 1972).
II. —Élém. représentant le subst. plèvre, entrant dans la constr. de termes sav. en méd. et en anat.
A. —[Le 2e élém. est un élém. formant désignant une affection ou une intervention concernant la plèvre] V. pleural et aussi:
pleurectomie, subst. fém. ,,Résection d'une partie de la plèvre, notamment lorsqu'elle a contracté des adhérences d'une épaisseur anormale à la suite d'un processus inflammatoire ou d'une hémorragie`` (Méd. Biol. t.3 1972).
pleurocentèse, subst. fém. ,,Ponction de la plèvre pratiquée généralement pour évacuer un épanchement`` (MAN.-MAN. Méd. 1980).
pleurographie, subst. fém. ,,Radiographie de la cavité pleurale après injection d'un milieu de contraste opaque ou gazeux`` (Méd. Biol. t.3 1972).
pleurolithe, subst. masc. ,,Calcul pleural`` (Méd. Biol. t.3 1972).
pleurome, subst. masc. Tumeur se développant à partir des éléments constitutifs de la plèvre (d'apr. Méd. Biol. t.3 1972).
pleuroscopie, subst. fém. ,,Exploration de la cavité pleurale au moyen d'un endoscope`` (Méd. Biol. t.3 1972).
pleurotomie, subst. fém. Incision de la plèvre généralement pour évacuer un épanchement ou pour pratiquer une biopsie. La pleurotomie d'urgence a paru aggraver considérablement le pronostic des pleurésies purulentes (MÉNÉTRIER, STÉVENIN ds Nouv. Traité Méd. fasc. 3 1927, p.522).
B. —[Le 2e élém. est un adj. dér. d'un nom d'organe, le terme ainsi constr. indiquant une relation entre la plèvre et cet organe]:
pleurobronchique, pleuro-bronchique, adj. Relatif aux plèvres et aux bronches. Elles ont tendance à s'évacuer spontanément soit dans le poumon, par fistule pleuro-bronchique, soit à la peau (WIDAL, LEMIERRE, ABRAMI ds Nouv. Traité Méd. fasc. 3 1927, p.143).
pleuropulmonaire, pleuro-pulmonaire, adj. Relatif aux plèvres et aux poumons. La découverte de calcifications pleuro-pulmonaires ou de cicatrices d'abcès ganglionnaires ou osseux chez un rhumatisant ne permet pas de dire que l'on est en présence d'un rhumatisme en rapport direct avec la tuberculose (RAVAULT, VIGNON, Rhumatol., 1956, p.537).
REM. Pleuro-, élém. de compos. représentant le subst. pleurésie dans des termes désignant des affections ou maladies; le 2e élém. est un subst. sav. désignant cette maladie qui entraîne ou accompagne la pleurésie. a) Pleuro-hépatite, subst. fém. ,,Hépatite associée à une inflammation de la plèvre droite avoisinante`` (Méd. Biol. t.3 1972). b) Pleuro-péritonite, subst. fém. Association d'une péritonite et d'une pleurésie. Une maladie d'une seule tenue commence par un érythème noueux, se complique de pleuro-péritonite et se termine par une méningite tuberculeuse (GARNIER, CATHALA ds Nouv. Traité Méd. fasc. 5, 1 1924, p.439). c) Pleuropneumonie, pleuro-pneumonie, subst. fém. Pneumonie accompagnée d'une inflammation de la plèvre avec épanchement. La pleuro-pneumonie septique des veaux provoque des symptômes analogues. Dans ce cas, le diagnostic sera basé sur la marche très rapide de l'infection (NOCARD, LECLAINCHE, Mal. microb. animaux, 1896, p.248). d) Pleuro-typhoïde, subst. fém. Fièvre typhoïde débutant par une pleurésie. Cette formule cytologique de la pleuro-typhoïde a été retrouvée par la plupart des observateurs (WIDAL, LEMIERRE, ABRAMI ds Nouv. Traité Méd. fasc. 3 1927, p.143).
Vitalité. On relève environ 150 termes constr. à partir de cet élém. et formés pour la plupart au XIXe ou au déb. du XXes., qqf. plus récemment pour les termes de méd. désignant des méthodes d'investigation (pleuroscopie, 1949). Moyennement productif, pleur(o)- est toujours vivant.
Prononc. et Orth.:[], [plø-], en syll. inaccentuée [--]. Mots constr. soudés sauf dans le cas de composés du type couplant: pleuro-bronchique, pleuro-hépatite, etc. Bbg. QUEM. DDL t.5, 6, 8 (comp.).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • pleur — [ plɶr ] n. m. • pleurs XVIe; plurs 1120; de pleurer 1 ♦ Plur., vieilli ou littér. Fait de pleurer (⇒ larme); cris, plaintes dus à une vive douleur (⇒ gémissement, lamentation). Répandre, verser des pleurs. ⇒ pleurer …   Encyclopédie Universelle

  • pleur — (pleur) s. m. 1°   Au singulier. Écoulement de larmes, le sens propre du latin plorare étant verser abondamment des larmes. •   Le pleur m en vient aux yeux, JODELLE Didon, v.. •   Princes et rois et la tourbe menue Jetaient maint pleur,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • pleur — Pleur, Fletus, huius fletus, Ploratus. Esmouvoir à pleur, Ad fletum adducere, Fletum mouere, Lachrymas elicere. Se donner à pleur, Dedere se lachrymis …   Thresor de la langue françoyse

  • pleur... — pleur..., Pleur... vgl. ↑pleuro..., Pleuro …   Das große Fremdwörterbuch

  • pleur — pleur·ap·o·phys·i·al; pleur·apoph·y·sis; …   English syllables

  • pleur — v. pleuro . Trimis de LauraGellner, 13.09.2007. Sursa: DN …   Dicționar Român

  • pleur- — v. pleuro …   Enciclopedia Italiana

  • pleur — nm. ; au pl. en sav., sanglot : lârma <larme> nf. (Albanais.001), lâmra (Arvillard.228). A1) gros pleur d enfant : rélâ <bêlement> nf. (Saxel) ; râlyà nf. (001) || râlyo nm. (001). E. : Cri. A2) pleur, sanglot : pl(y)euro nm.… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • PLEUR — n. m. écoulement de larmes. Il est peu usité au singulier et ne s’emploie plus guère que par plaisanterie. Verser un pleur. Au pluriel, il signifie Larmes. Verser des pleurs. Répandre des pleurs. Avoir le visage tout mouillé, tout trempé de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Pleur — Petite fille en pleurs Le pleur est un état manifesté par des larmes chez les humains en tant que réponse émotionnelle. L acte de pleurer se manifeste suite à de différents facteurs environnementaux entourant et affectant l état psychologique d… …   Wikipédia en Français